Golf R Touch

 

 

 

 

 

 

 

La guerre des boutons est déclarée. Ou plutôt : la guerre contre  les boutons. En effet, de plus en plus de constructeurs misent sur des écrans et surfaces tactiles pour piloter des fonctions à bord. Dans le cas de la Golf R Touch, une étude dévoilée au Consumer Electronics Show à Las Vegas, les commandes "en dur" sont concentrées sur le volant. La console centrale est occupée par un énorme écran tactile de 12,8 pouces, ainsi qu'un pavé tactile mesurant 8 pouces, qui sert à régler la climatisation et le chauffage. Face au conducteur, un "Active Info Display" de 12,3 pouces, configurable à souhait, qui affiche, selon le goût du pilote, des cadrans classiques ou une cartographie élaborée. Les vrais boutons et commandes semblent donc menacés de disparation, au profit d'écrans sensibles à l'effleurement.

 

Idem pour la prochaine évolution de l'assistant au stationnement : dans quelques années, lorsque la Golf 8 aura vu le jour, il sera capable de mémoriser uncourt trajet menant vers un garage ou un emplacement proche,et ensuite de reproduire ce chemin sans que le conducteur ne soit au volant. À l'aide d'une télécommande, il faudra juste surveiller la voiture de l'extérieur durant la manœuvre, pour l'arrêter en cas de problème. Dans le cas de l'étude Connected Golf, basée sur l'eGolf, il sera même possible de faire l'économie du branchement du câble de recharge. Grâce à la charge par induction, il suffit que la Golf électrique s'arrête sur la station de recharge, pour faire le plein sans se salir les mains.