Golf GTI Clubsport

Golf GTI Clubsport 1 

Golf GTI Clubsport

La Golf GTI a 40 ans. Et pour fêter dignement ça, Volkswagen a décidé de lui offrir un plus gros coeur. Avec assistance respiratoire améliorée. Résultat : 265 ch sous le pied droit, et même 290 ch avec l'overboost !

 

 

Tradition respectée chez VW, où pour chaque anniversaire important de la Golf GTI (20, 25, 30, 35 ans), la marque a sorti une version spéciale, souvent plus sportive.

C'est encore le cas pour les 40 ans, ce qui donne l'occasion de présenter au salon suisse la Golf GTI Clubsport.

La recette est simple, on prend la GTI de base, et on lui ajoute une pincée de chevaux, des éléments de carrosserie et une présentation spécifiques, et roulez !

 

 

La GTI Clubsport suit cette recette à la lettre. A l'extérieur, on remarque donc le bouclier avant spécifique avec ses déflecteurs noir brillant, des bas de caisse, un pare-choc arrière également spécifique avec un nouveau diffuseur, des jantes forgées, une double sortie d'échappement, mais aussi un becquet de toit maousse costaud et des stickers "Clubsport" sur les côtés. Les évolutions aérodynamiques ne sont pas là pour faire joli nous dit VW, mais améliorent "pour de vrai" l'appui à haute vitesse.

Dans l'habitacle, les sièges sont spécifiques avec un mariage de tissu à motifs alvéolés, d'alcantara, et de tissu écossais. Levier de boîte de vitesses en balle de golf et volant à marquage rouge rouge indiquant la position de référence.

 

 

Mais le plus intéressant se situe sous le capot. On y trouve une évolution du 2.0 turbo de la GTI, qui le rapproche ce celle de la Golf R de 300 ch. En effet, tandis que la version GTI "Performance" culmine à 230 ch aujourd'hui, cette Clubsport annonce 265 ch et 350 Nm ! Mieux encore, une fonction temporaire d'overboost fait grimper la puissance à 290 ch et le couple à 380 Nm, soit 10 ch de moins seulement que la R et un couple identique. De quoi faire parler la poudre, et enfin pouvoir venir se frotter au Renault Mégane RS (275 ch) et Seat Leon Cupra pack performance (290 ch).

Cette cavalerie passe au sol via le seul train avant, qui aura probablement plus de mal à la digérer qu'avant, malgré la présence d'un différentiel à glissement limité électronique XDS+ et les jantes de 18 pouces en série (19 en option).

A noter qu'une fonction "Launch Control fait son apparition sur la boîte DSG, disponible également en plus de la boîte mécanique à 6 rapports.

Les performances : le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes (une Mégane RS 275 réalise l'exercice en 5,8 s) et 250 km/h autolimités en vitesse de pointe (la Mégane la toise de 5 km/h). La cousine Leon Cupra pack performance est à 5,7 s pour le 0 à 100 km/h et atteint 250 également.